Si je l’ais fais, pourquoi pas toi ?

DISCLAIMER : cet article comporte des généralités qui reflètent l’état actuel des choses.

Un sujet tout à fait français revient en boucle, et cela, depuis des années : le peuple révolté et victime. Gilets jaunes, grèves, et tutti quanti !
On le sait bien, les citoyens français sont des raleurs, ils aiment remettre le pouvoir en question. Et à cela s’ajoute une haine du succès d’autrui, et un peuple « créancier de l’état » comme nous le dit si bien Julie Graziani.
Je suis là aujourd’hui pour remettre les choses en place et dire à ceux qui se sentent viser d’aller fermer leur bouches (oui ici, nous restons polis, mais le cœur y est)

En effet, cette polémique, très actuelle, me donne envie d’ouvrir ma bouche sur un problème profond de société qui évoque en moi la révolte. Comment se fait-il qu’un peuple puisse autant blâmer un autre que soi pour ses problèmes ? et surtout : comment se fait-il que les autres y arrivent et pas eux ?

Laissez-moi vous raconter mon histoire en toute honnêteté :
Je viens d’une commune assez aisée avec des parents de classes moyennent et d’une génération baby-boomer. Ils m’ont toujours poussé à travailler à l’école et leur déboires financiers momentanés mon inculqué les valeurs suivantes : l’argent se mérite, il faut travailler dur si l’on veut réussir, et il ne faut compter que sur soi pour s’enrichir.
J’insiste sur le dernier modo, car il s’agit probablement du plus important.

Les citoyens de l’hexagone pensent que l’argent de l’état leur est du. Pourquoi ? car ils payent des impôts. Alors comment se fait-il que les 1% les plus pauvres, qui donnent moins que les 1% des plus riches, veulent profiter au max ?
Comment se fait-il qu’une majorité de français se mettent au chômage pour 3 mois (en s’inscrivant brièvement à Pole Emploi) sans objectif futur ?
Il me semble que la France vous donne déjà beaucoup, contrairement à d’autres pays.
Dois-je vous rappeler que le système de santé français est le plus développé au Monde ?

Vous pensez donner vos impôts pour que l’argent reversé vous rendent plus riche ?
Non. Vos impôts servent à la gratuité de l’école pour vos enfants, ils servent à vous soutenir le jour où vous souffrirez d’un cancer, ils servent à payer les pompiers qui vous viennent en aide quand votre mère fait un infarctus et que vos potes tabassent dans les cités.
A l’heure actuelle des choses, c’est la France que vous tabassez avec ces idées pourries.
Avec l’idée que tout vous ai du.

L’avenir prometteur ne vient jamais tout seul. Il ne vous attend pas à la maison, devant votre Playstation mais plutôt dans vos cahiers, dans vos rêves et votre créativité.
Il n’y à pas une façon de réussir et si s’est si dur à concrétiser, c’est que tu n’as rien compris.

A mes 18 ans, je suis partie un an en Angleterre pour devenir fille au pair. La-bas, il n’existe pas d’assurance maladie, il n’existe pas de système aussi poussé que la France, qui prenne en compte les employés. Si on veut te virer car tu es nul, on le fait.
Heureusement, j’avais assez de volonté pour m’occuper d’une maison, d’un chien, d’une pré-pubère de 13 ans et de tables de restaurant durant le weekend.

Après cette expérience, mon ambition était au max, croyez-moi. J’ai par la suite commencé une école privée de management hôtelier. Vous allez me dire : « Je suis sur tes parents t’ont tout payé, d’où tu nous fais la morale ? ».
Et bien non, mon Bachelor de management hôtelier Suisse à 60 000 euros, je me le suis entièrement payé : du logement, aux frais scolaires, à la bouffe et aux transports.
La banque est un créancier plus efficace que l’état quand on y montre de l’ambition et de la volonté.
Evidemment, mes parents avaient de quoi se porter garant. Evidemment, je sais que tu n’es pas forcement dans cette situation et avec les mêmes opportunités.
Mais regarde autour de toi : les universités sont aujourd’hui quasiment gratuites et il est très facile d’avoir des petits prêts pour éviter de galérer durant tes études. N’oublions pas les nombreuses bourses données aux élèves.

Si tu pleure sur ton sort, je te conseille de te foutre une grosse claque car si tu as cette mentalité aujourd’hui, il est probable que tu n’es pas avancé d’un pas à tes 30 ans.
Tu veux devenir vraiment riche ? c’est tout à fait possible.
J’ai 22 ans et je gagne 3450 euros nets par mois. Et oui, je paye 640 euros d’impôts par mois, mais si vous faites les comptes, je suis gagnante.
Je suis gagnante car je vis dans un pays où les gens ne se plaignent pas et où travailler est une philosophie.
Je suis gagnante car j’épargne et regarde vers le futur.

Sur ce, je vous souhaite de tirer les leçons de cet article coup de gueule. Ce n’est pas contre vous, mais pour vous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s