J’ai un message pour toi : tu n’as qu’une vie

Bien que ce sujet soit parlant pour tout le monde, je souhaite aujourd’hui vous donner ma philosophie sur la vie.

Que tu l’es conscientisé ou non, tu es sur cette planète pour un temps imparti. Ce temps qui t’es donné se divise en trois parties : le passé, le présent et le future. Et si je vous précise ça, s’est que ça à une importance capitale dans le mode de pensée des individus.
Comme le dit si bien ma mère, il n’est jamais bon d’être trop dans l’un ou l’autre.​

La citation suivante, qui me tient à cœur transmettra sans doute mieux mon message :

« Si vous êtes déprimés, s’est que vous vivez dans le passé, si vous êtes anxieux, s’est que vous vivez dans le futur »

Lao Tzu

Ne pas être se sentir à sa place dans sa propre génération à toujours été un dilemme pour moi, mais je traiterais ce sujet là dans un autre post.​

La vie est quelque chose de beau, et de personnel. Alors pour ne pas avoir à regretter quoi que ce soit, je te donne les conseils suivants :

-Apprend à te connaitre, a savoir ce que tu aime, ce que tu veux pour ton présent et ton futur, mais plus que ça, sais ce que tu ne veux pas pour toi. Cela s’applique autant au niveau d’un style vestimentaire, d’une carrière ou des relations. Mais n’ais pas peur. Il y a tant de choses intéressantes à apprécier sur cette planète et ce n’est pas grave de ne pas trouver tout de suite ce qui nous convient. J’ai moi même mis du temps à me connaitre et à l’heure d’aujourd’hui, il m’arrive encore d’être perdue. Je suis l’une de celles qui souhaite tout voir et tout tester.

-Reste réaliste face à tes choix et leurs possibilités. Je m’explique : les rêves, s’est aussi comprendre que tout n’est pas possible. Ici, je ne parle pas d’ambition. Tu peux faire n’importe quoi et tu peux devenir n’importe qui. Il faut simplement comprendre que si tu veux devenir chanteur, tu n’aura pas de vie privée et tu enchaînera les heures. Si tu rêve de devenir boulanger, alors tes moyens financiers seront limités (et encore ici, il s’agit d’un stéréotype…). Choisir, s’est aussi renoncer, et l’important, s’est d’en être conscient.

Si tu souhaite passer ta vie à voyager, tu n’auras peut-être pas la chance de garder de l’argent pour construire une maison alors réfléchis à ce qui est le plus important pour toi.​

-Implique toi dans ce qui t’intéresse. A partir du moment où tu connecte tes rêves à ta vie, tu dois en connaitre les tenants et les aboutissants. Si tu es prêt à faire les sacrifices nécessaires pour les atteindres, alors tu seras heureux. La plupart des gens rêves de choses extraordinaires mais ne sont pas prêt à faire ce qu’il faut pour les atteindre. C’est ce que nous explique la marine américaine avec la fameuse citation : « Everybody wants to go to heaven but nobody wants to die » (Tout le monde rêve d’aller au paradis mais personne ne veut mourir)

Ce conseil s’applique aux petites choses comme aux grands projets : courir un marathon, devenir directeur, apprendre à jouer du piano, … ​

-Prends ton temps. Si la vie passe vite, elle ne peut-être savourée qu’avec patience. Le chemin qui vous amène au bonheur peut-être long et complexe. Mais tout arrive à point qui sait attendre. C’est facile à dire n’est-ce pas ? Pourtant s’est ce qui me motive le plus dans ma vie actuelle. La plupart des gens que je fréquente veulent tout, tout de suite. Ils vivent leur vie à 100 à l’heure et en n’oublie ce qui est devant eux.
Est-ce plus satisfaisant d’avoir tout, tout de suite ? Je ne pense pas car on manque des choses sans même le savoir.
Avoir le permis en 2 mois, coucher avec son petit-ami après le troisième rendez-vous, dire je t’aime après 1 mois de relation,  devenir manager après BAC +3, les pâtes en 3 min, insulter sans réfléchir, et j’en passe. Mais .. laissez-moi vous donner une autre version des choses :

Avoir le permis après 2 mois et provoquer un accident, regretter d’avoir coucher avec son ex petit-ami, se sentir coupable de dire je t’aime car on ne le pense pas, devenir manager mais ne pas se sentir à la hauteur, manger des pâtes instantanées sans goût, se faire frapper après une insulte.
Alors apprenez que les bonnes choses prennent du temps. J’ai ressenti la même chose que vous : ce sentiment d’urgence qui vous habite. J’imagine que c’est aussi l’essence de la jeunesse. Essayez de ressentir les choses différemment. Prendre son temps, s’est aussi profiter du chemin, et pas de la destination. Quand on atteint la destination, ce n’est pas toujours rose.​

-N’ai pas peur des obstacles. Quand la vie nous apportent des moments de colère ou de tristesse, deux réactions s’offrent à nous :

1. La première est de se laisser « bouffer » par nos sentiments et de perdre le recul sur la situation qui s’offre à nous. Plus que d’être envahi par ces émotions, on à tendance à blâmer. Blâmer quelque chose ou quelqu’un, ce qui va vous poussez à rester dans cette situation de mal-être. A vous rappelez pourquoi vous en voulez à cette personne, ou cette chose. Rien ne va plus.
2. La seconde est d’accepter cette peine ou ce sentiment de colère, et de le vivre. Il s’agit de prendre le temps qu’il faut et de laisser les autres voir votre vulnérabilité. Mais aussi, montrer votre force à autrui en ne se laissant pas contrôler par l’obstacle où l’émotion. Il s’agit de prendre du recul et comprendre que ce qui vous arrive n’est pas décidé pour votre malheur, mais pour vous. Pour que vous puissiez vous construire et vous prouver votre propre force intérieure. Ce qui vous arrive ne sera jamais destiné à vous heurter.

Vous êtes votre propre destin et il ne tient qu’à vous de transformer une situation triste en un souvenir.

J’espère avoir pu vous aidez en vous transmettant mes « modos » de vie. Ces morales m’accompagnent chaque jour et me permettent de sourire à la vie.

PS : si il te faut un rappel de temps en temps, en voici un (en anglais) :

Si toutefois tu te trouve dans une situation de mal-être profond, je t’invite vivement à me contacter. Je te répondrais toujours.​

XOXO, Coline.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s