Comment savoir s’il s’agit d’amour ?

L’amour semble être un sujet dont tout le monde souhaite parler – du moins autour de moi. Beaucoup en parlent, mais peu savent réellement de quoi il s’agit.​

Alors ayant marre d’observer tout un chacun confondre l’amour avec des atrocités, me voila à vouloir, comme souvent, remettre les choses à leur place !
Mon expérience est limitée, mais jusqu’à aujourd’hui, rien ni personne n’a encore pu entacher ma vision, et c’est pourquoi je me permet de la partager avec vous.

Voici d’abord une liste d’idées reçues sur ce que pourrait être l’amour :
-« Il/elle est jalou(se)x alors il/elle t’aime »
-« Regarde tout ce qu’il/elle fait pour toi »
-« Il/elle me manque »
-« Je le/la trouve si beau/belle »
-« Il/elle est parfait(e) »


Parfois, nous disons même :

« Il/elle me fait pleurer »
-« Il/elle regarde ailleurs »
-« Il/elle s’en fiche de moi »
-« Il/elle n’a pas répond à mes messages depuis 1 heure ».

Pour moi tout ceci revient à mélanger deux sujets complémentaires, mais tout de même entièrement différents : la possessivité/l’affection et l’amour.
Laissez moi vous expliquer la différence.

La possessivité est le résultat d’un désir, d’un manque, et bien souvent d’une réaction face au comportement d’autrui.
Elle provient d’une émotion envers une personne en qui nous sommes attaché, et s’est pourquoi nous l’a confondons (ou aimons la confondre) avec l’amour.

Mise en situation : une petite amie sort en boite avec ses amies. Son copain l’appelle mais elle ne répond pas. Il va alors ressentir un sentiment fort qu’il ne pense pas pouvoir contrôler. Quand elle rentre, il va lui reprocher fortement de ne pas avoir répondu et il vas lui poser toutes sortes de questions avec sous-entendus : « tu étais avec qui ? j’ai vu une photo, tu parlais avec un gars, s’est qui se type ? Et puis tu as vu comment tu étais sapé ? tu voulais le séduire ! » 
Introspection : l’homme voit sa petite amie partir en boite mais n’est pas rassuré. Soit il n’a pas confiance en elle, soit il n’a pas confiance en sa capacité d’être aimé par la femme qu’il aime.
Elle est heureuse d’enfin pouvoir sortir avec ses copines et se sent libre. Quand il appelle, personne ne répond car le téléphone est dans le vestiaire de la boite. 
Madame ne drague personne et malgré qu’elle passe une bonne soirée, elle à hâte de rentrer pour retrouver son homme.
Au moment où elle rentre, il lui tombe dessus, et là, une dispute éclate. Elle ne sait pas comment se défendre face à ses questions et propos. Pourquoi ? car elle n’a rien fait de mal.​

Le cas que je viens de dépeindre est tellement fréquent que tu te retrouve peut-être parfois dans la même situation ? L’homme de l’exemple s’est laissé mener par ses émotions et le manque de confiance envers sa petite-amie lui à fait avoir une dispute qui n’en valait clairement pas la peine.

Si j’avais une règle vous enseigner, ça serait probablement de ne jamais blâmer l’autre pour ce que l’on ressent soi. Dans l’exemple ci-dessus ou dans un contexte différent, le résultat sera toujours négatif et la relation, si le schéma se répète, se dégradera.​

Selon moi, avoir compris l’importance de contrôler sa possessivité est l’une des clés du bonheur car elle permet d’acquérir des relations profondes et d’atteindre l’amour pure. Cela prend du temps de maîtriser l’envie de « posséder » quelqu’un qui nous est cher, malheureusement, comme le dis si bien Paulo Coelho, l’amour n’existe que dans la liberté.​

Mais alors, qu’est ce que l’amour ?

S’est déjà accepter l’autre en tant qu’individu à part entière. Un individu différent de nous sur tout point de vue (culturellement parlant mais aussi psychologiquement, socialement, …).
Plus qu’accepter, s’est aussi admirer l’autre et ne pas blâmer ses défauts. Ne pas essayer de changer l’autre.
Enfin, et comme on le voit souvent dans les films, ce peut-être placer l’autre avant sa propre personne et décider que le bonheur de l’autre passe avant ses propres intérêts (faire toutefois attention à l’aspect destructeur).

L’amour est universel, il ne s’agit pas d’un autre amour que celui que l’on à pour sa famille. Je veux dire par là que la relation entre un membre de sa famille devrait être similaire à celle que l’on à avec quelqu’un que l’on aime.

Il s’agit d’oublier cette notion de distance et de temps qui sépare les couples. La distance et le temps ne séparent à priori pas si facilement les membres d’une famille. Pourquoi ? car au delà de l’attachement, l’amour est présent.
Aimer quelqu’un est unique et rare quand il ne s’agit pas de la famille. Cela prend du temps et cela peut se construire malgré les idées reçues. C’est avant tout une question de confiance. Il s’agit de donner sans arrières pensées, sans attendre quelque chose en retour.

N’oubliez pas qu’en aimant quelqu’un, vous vous libérerez aussi de ses chaines qui vous lies au regard et aux actions de l’autre.

Alors s’il vous plait, aidez-vous même à obtenir ce que vous semblez tellement vouloir, et maîtrisez ce besoin de contrôler l’autre.
Personne ne peut contrôler personne et cela vous rendra malheureux.

​Pour aller plus loin, je vous conseille de lire 11 minutes de Paulo Coelho.

Je répond évidemment à vos questions & dilemmes alors n’hésitez pas à m’écrire.​

XOXO, Coline.

2 commentaires sur “Comment savoir s’il s’agit d’amour ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s